BIENVENUS CHEZ VOUS!







dimanche 4 juin 2017

Villages de France sur ARTE TV

Certains y ont leurs racines familiales. D’autres ont eu un véritable coup de foudre et s’y sont installés. Si ces villages connaissent un tel engouement, c’est qu’ils ouvrent aussi les portes d’imaginaires communs. Dans chaque village, Emmanuel Laborde essaye de dévoiler l’âme du lieu, en rencontrant des habitants, des spécialistes et des passionnés. 
Voir plus 35 vidéos avec sous-titres

 

lundi 10 avril 2017

DESSIN ANIMÉE FRANK MARGERIN - Manu, le Danger Public

           Manu est une série télévisée d'animation française, crée para Frank Margerin et réalisée par Jean - Yves Raimbaud.



http://margerinf.free.fr/

vendredi 30 décembre 2016

Bonne année 2017


Bonne année 2017


Brujas yendo al Sabbath  - Luis Ricardo Falero






 

mercredi 30 novembre 2016

JAMAIS JE N'AURAI 20 ANS. JAIME MARTIN

18 juillet 1936 : le jeune gouvernement espagnol des républicains, issu de l'alliance des partis de gauche, est renversé par les troupes du général Franco, plongeant le pays dans trois années de guerre civile puis presque quarante de dictature répressive. Pour Isabel, courageuse couturière, ce sera également le début d'une vie nouvelle, faite de lutte et de résistance. Proche du syndicat anarchiste CNT qu'elle a rejoint quelques mois auparavant, elle va devoir prendre la fuite au côté de son futur mari, Jaime, l'un des leaders de leur cellule locale.
JAIME MARTIN: AUTEUR ESPAGNOL

Il est né à Barcelone en 1966. Depuis 1985, la vie professionnelle de Jaime Martin est dédiée à la BD et à l'illustration.  Nous trouvons dans son oeuvre, publiée dans de nombreux pays,  un contenu social, humain, qui manifeste à un haut degré la sensibilité de cet auteur.
Dans " Je n'aurai jamais 20 ans", il nous raconte la guerre d’Espagne et l'après-guerre dans le franquisme à travers l’histoire de ses grands-parents. C'est un hommage a la memoire des combattants,  aux souvenirs de tous ceux qui ont souffert la guerre. Une histore qui engage le rappel d’une mémoire menacée, toujours, de s'effacer sous le poids du silence.


Entretien avec Jaime Benitez (1914-2011) combattant républicain pendant la guerre civile espagnole, par son petit-fils Jaime Martin.

INCONTOURNABLE!
                                               À lire absolument!

ARTICLE FRANCE 3
BLOG JAIME MARTIN
crónica en español de DAVID FERNANDEZ
Dimanche 4 décembre , l'auteur sera présent à la Librairie "Delirio" à Mostoles 
LIBRAIRIE DELIRIO

lundi 24 octobre 2016

Elle en vaut tellement la peine ....

Je viens d’être témoin d’une scène de vulnerabilité d'une personne agée. La difficulté à marcher, le manque d'autonomie en traversantt un passage piéton a provoqué une réaction dévastatrice chez-elle. L'impuissance, le découragement et , finalement , la colère sont apparus; mais au même temps la solidarité et la détermination à aider des personnes qui étaient dans l'endroit. La compassion est le sentiment qui porte à reconnaitre et à prendre part à la douleur et aux souffrances d'autrui. Devant la vulnerabilté et le douleur d'autrui, nous vivons alors différentes émotions et on peut déclencher un comportement altruiste. 
- Tu fais pas ça par pitié, j'espère ? -S'exclamait la vieille personne. 
- Et quelqu'un a répondu: on fait ça par amour. 
  Voilà, la capacité à rassurer.
On dirait, une histoire un peu triste,presque banale, mais elle en vaut tellement la peine parce que c'est aussi une histoire d'amour. J'ai vécu quelque chose de fort que je souhaiterai vous offrir un petit cadeu: 

L'ESTIME DE SOI


"ANGEL-A" .  Luc Besson

vendredi 21 octobre 2016

La Nueve: Les Espagnols combattants de la liberté.

  Le rôle de ces Espagnols tombe rapidement dans l'oubli, ou est omis pour raisons politiques. Aujourd'hui, rares sont les soldats de la Nueve encore vivants, mais leur part dans la Libération de la France, et surtout de Paris, est reconsidérée.                     



 
EN ESPAGNOL - LOS SURCOS DEL AZAR 

         LA NUEVE - EN FRANÇAIS                       
Son fait d'armes le plus connu est la participation à la libération de Paris, puisque les hommes de la Nueve furent les premiers à entrer dans la capitale française au soir du 24 août 1944.                                                                                                      
 Rescapés de la guerre civile contre Franco, engagés dans l’armée de la France libre, les républicains espagnols de la Nueve libéreront ensuite l’Alsace et la Lorraine, se battront en Allemagne. Sur les 146 qui avaient débarqué en Normandie, seuls 16 d’entre eux seront encore là pour pénétrer – les premiers ! – dans le nid d’aigle d’Hitler, à Berchtesgaden. 




  LA NUEVE -  EVELYN MESQUIDA 


                                     
“Effacer le passé, on le peut toujours : c'est une affaire de regret, de désaveu, d'oubli. Mais on n'évite pas l'avenir.”  
Oscar Wilde-  Le Portrait de Dorian Gray

vendredi 4 mars 2016

ZUT, QUE MANGERONS-NOUS DEMAIN?

NOTE MENTALE:
  • Incluire dans ma proche liste de bonnes intentions de début d'année une nouvelle tâche:
 "NE PAS SENTIR D'AVERSION ET NE PAS ME DÉBARRASSER DES BLATTES"

En effet,  il vaudra mieux, dorénavant , prendre soin d'eux, car elles feront partie de mon menu.

Je viens de découvrir sur Internet que les insectes seront une solution irrémédiable pour combattre le manque d'aliments, la faim. -Un autre désagrément à cause du plaisir de la lecture. Putain de curiosité!-. Maintenant, je n'arrive pas à me calmer . 
Porquoi un changement si radical? Et les dangers de manger trop de protéines?
Est-ce-que les cochons ne survivront-ils pas au réchauffement climatique?
Pas de sauce pou le camouflage d'un cafard! Courage!...Comment arrêter de râler?

Bien que j'aie été tenté de devenir vegan, je n'ai pas réussi.
Toutefois,  d'une part, on aura les avantages de manger beaucoup sans rien grossir et d'une autre, les crevettes ont aussi un aspect particulier et je ne les déteste pas. C'est une opportunité à saisir.
Comme si cela ne suffisait pas, les scientifiques ont perdu le nord et certains modifient génétiquement les aliments. Bien sûr, avec autant d'insectes les plantes ont plus besoin d'insecticide et elles doivent être transformées en laboratoire.
Finallement,  cela  nous a valu une surprise: la boîte de Pandore a été ouverte.

ADMETTEZ COMME MOI QUE FACE À LA SAUVAGERIE, LA VIE N'EST PAS D'UNE INNOCUITÉ ABSOLUE.
 




vendredi 29 janvier 2016

UN AVENIR SANS TRAVAIL. QUOI FAIRE?

Si le travail est le centre de gravité de nos vies et celui-ci disparaît, nous avons un gros problème. Permettez-moi d’être utopique, voire ingénu, mais après des crises répétées et devant l'épuisement du modèle économique actuel, un redémarrage s’impose.
De plus en plus, la technologie suppose une diminution de l'emploi. Ils sont nombreuses les tâches réalisées par les machines autrefois réservées aux êtres humains. Face à cette affirmation et sans obvier à la crise économique, quoi faire ? Où la solution est-elle ?
Travailler moins? Arrêter de travailler?
 
Le conflit capital/travail, la production et sa finalité, est aujourd’hui une cible que n’a pas encore été complètement atteinte. Les solutions potentielles à la crise économique sont faibles.



                Une défaillance du système s'est produite .
Dans un système capitaliste-le nôtre- cette disparition de l'emploi a des conséquences directes comme le déclin de la classe ouvrière, la montée du chômage, la précarisation, la perte du pouvoir d'achat..., et la nécessité d'emploi recommence exponentiellement à être cruciale pour la plus grande partie de personnes. Le travail est donc devenu indispensable pour l’homme civilisé
 
On peut prendre pour exemple les répétées manifestations du pape François : le travail nous donne la dignité, Le travail, c’est « la dignité de l’homme », à tel point qu’une société « qui n’offre pas de travail à tous » est « une société injuste » et malheureusement, nous pouvons remarquer une correspondance avec la pensée dite « néolibérale », que préconise que la valeur d’un individu dépend se son rendement. Mais, on ne peut pas fixer seulement la valeur productive ou salariale sans ajouter une valeur morale, celle qui simplifie la vie d’un très grand nombre de personnes, celle du progrès, de l’avancée, de la découverte de la société entière. 

En contrepoint, qui meilleur que Marx ?
« Le domaine de la liberté commence seulement là ou cesse le travail qui est déterminé par la nécessité et la finalité extérieure »

Par conséquent, une société nécessiteuse détermine ses valeurs sur ses carences et change ses priorités, ses valeurs. Cette nécessité a des conséquences nocives pour les personnes, c'est une vraie bombe à retardement et il faudra réagir. Cela dit, si le travail est lié à la nécessité, il sera essentiel de revenir aux fondamentaux et négocier, monnayer certaines valeurs. Sera-t-il possible? Et avec quel but ? Bien sûr, celui de réinventer le nouveau rôle que doit jouer le travail au coeur de la société.

 Donc, au risque d'une proposition ingénue, je vois seulement une direction pour conduire les efforts, celle de la civilisation de loisir, de la redistribution de l'emploi, celle des efforts pour l'accès aux soins et le droit aux soins des personnes en situation de précarité, celle de la conciliation travail-famille, celle de l'intervention des pouvoirs publics....

Sur un fond de civilisation de loisirs, une société axant son économie sur tous les services de loisirs qui peuvent être proposés va donc réduire le temps de travail des salariés pour leur permettre de profiter de ces services faisant ainsi marcher l'économie. Nous devons saisir cette opportunité. Faisons donc nécessaire rémunérer des activités considérées comme du non-travail. Répensons-nous les valeurs considérées comme fondatrices de l'emploi, le sens et le but du travail pour le remettre à notre service, suivant les principes d'une économie sociale et solidaire. L’économie a dû s’ouvrir à d’autres disciplines…, alors considérons d'autres types de richesse et une nouvelle redistribution sous un plan de développement durable.

Regardons d'un oeil ingénu ce qui est neuf. La vie n'est pas faite pour le souvenir.
 Le ciel dans la fenêtre (1959)
Jacques Chardonne


Jugez par mon ingénuité combien j'ai l'âme sincère- Scarrion